Introduction aux aliments solides

À six mois, le lait maternel est encore l’aliment le plus important pour votre bébé, mais il ne suffit plus pour répondre à tous ses besoins nutritionnels. Les aliments solides (aussi appelés aliments complémentaires) sont donc introduits autour de cet âge – lorsque votre bébé montre des signes qu’il ou elle est prêt, pour lui fournir le fer supplémentaire et les autres nutriments dont il ou elle a besoin pour grandir et se développer. Les mêmes recommandations s’appliquent aux bébés qui sont nourris avec une préparation commerciale pour nourrissons.

Vous pouvez poursuivre l’allaitement en même temps que vous introduisez les solides, notamment jusqu’à l’âge de 2 ans ou plus. Les bébés allaités et partiellement allaités doivent continuer à prendre chaque jour un supplément de vitamine D de 400 IU jusqu’à l’âge de 2 ans.

Indications que mon bébé est maintenant prêt à manger des aliments solides

  • Il ou elle a un meilleur contrôle de sa tête
  • Il ou elle peut s’asseoir et se pencher en avant
  • Il ou elle peut faire comprendre qu’il n’a plus faim en tournant la tête, en fermant la bouche ou en crachant les aliments
  • Il ou elle peut prendre les aliments et se les mettre dans la bouche

Votre enfant peut manger les mêmes aliments santé que vous, mais en plus petites quantités préparées davantage, selon la capacité de votre enfant à manger. N’oubliez pas que les parents et les soignants sont responsables de décider quoi faire manger, quand et , mais les enfants sont toujours ceux qui décident combien manger, s’ils veulent manger. Vous devez toujours respecter l’appétit de votre enfant.

Quels sont les premiers aliments à présenter à mon bébé?

La croissance des enfants dépend d’un régime équilibré et varié. Vous devriez offrir à votre enfant, les aliments riches en fer d’abord. Ils sont entre autres :

Viandes, volailles et poisson riches en fer :

  • Bœuf
  • Poulet
  • Dinde
  • Agneau
  • Poisson
  • Porc
  • etc.

Viandes et substituts riches en fer :

  • Œufs entiers
  • Tofu
  • Légumineuses (haricots, lentilles, pois chiches)
  • etc.

Céréales pour nourrissons enrichis de fer* :

  • Céréales de riz
  • Céréales d’avoine
  • Céréales d’orge
  • Céréales de blé
  • Céréales mixtes

*N’ajoutez jamais de céréales pour bébé dans une bouteille.

Après les aliments riches en fer, l’introduction d’aliments des quatre autres groupes du Guide alimentaire canadien n’exige aucun ordre particulier.

Quelles sont les premières textures à faire manger à mon enfant?

Il est important d’offrir tôt une variété d’aliments à textures molles. Comme premières textures, vous pouvez présenter à votre enfant des aliments grumeleux, cuits jusqu’à tendreté et coupés finement, en purée, écrasés ou hachés, ainsi que des aliments à manger avec les doigts. L’introduction de textures grumeleuses après l’âge de 9 mois pourrait causer des difficultés alimentaires chez les enfants plus âgés ainsi qu’une plus faible consommation d’aliments nutritifs comme les fruits et légumes.

Que faire pour nourrir mon enfant?

À l’âge de 7 à 9 mois, offrez de 2 à 3 repas et 1 ou 2 collations à votre enfant chaque jour, selon son appétit. L’appétit des enfants varie de jour en jour et d’un repas à un autre.

  • Vous pouvez offrir du lait maternel soit avant ou après les aliments solides.
  • Installez votre enfant à table avec la famille à l’heure des repas.
  • Assurez-vous que l’heure des repas est un moment relaxant et agréable de la journée.
  • Utilisez une cuillère pour bébé et commencez par donner de petites quantités (à peu près une cuillerée à thé); préparez-en plus si votre bébé semble avoir encore faim.
  • Augmentez graduellement la quantité et le nombre de fois que vous lui offrirez de la nourriture pendant la journée.
  • Réchauffez les aliments graduellement, en plaçant les contenants dans un bol d’eau tiède.

Chaque groupe du Guide alimentaire canadien offre différents éléments nutritifs essentiels pour favoriser un développement optimal des enfants. Un régime varié et équilibré est donc important à la croissance des enfants. Un repas équilibré inclut au moins trois des quatre groupes d’aliments du Guide alimentaire canadien, tandis que les collations devraient faire l’objet d’au moins deux des quatre différents groupes.

Il est normal que les enfants refusent les nouveaux aliments la première fois que vous les leur présentez. Ils devront voir un nouvel aliment bien des fois avant de vouloir le manger. Il peut falloir entre 10 et 15 présentations d’un aliment nouveau avant que les enfants décident de l’aimer. C’est donc une bonne idée de l’introduire en même temps que des aliments familiers. Il faut faire preuve de patience et continuer à offrir des aliments santé.

À partir d’un an :

  • Les enfants développent petit à petit un horaire régulier pour les repas et les collations. Cela les aide à établir une routine alimentaire pour les repas. Servez trois repas nutritifs et deux à trois collations chaque jour; offrez un repas ou une collation chaque deux à trois heures. Donnez de 15 à 20 minutes à votre enfant pour manger quand vous lui servez un repas, et évitez de le laisser grignoter entre les repas et les collations.
  • Votre bébé devrait manger environ le quart ou la moitié des portions d’un adulte.
  • Servez de petites portions et laissez votre enfant en demander plus. Certains enfants sont parfois dépassés par la quantité de nourriture dans leur assiette.
  • Continuez d’offrir des aliments riches en fer à chaque repas.
  • Les matières grasses sont nécessaires à la croissance et au développement des enfants. Les aliments à faible teneur en gras ou de régime ne sont donc pas recommandés. Les matières grasses venant des aliments nutritifs comme le fromage, les avocats et les beurres d’arachides ou noix sont une source importante d’énergie pour les tout-petits.
  • Si l’enfant grandit bien, est heureux et en bonne santé, ne vous inquiétez pas outre mesure des changements dans son appétit.

Quels liquides conviennent à mon enfant?

  • Allaitez votre bébé aussi longtemps que vous et votre bébé le désirez.
  • Le lait de vache homogénéisé (3,25 % M.G.) devrait être introduit entre 9 et 12 mois quand votre enfant mange une variété d’aliments riches en fer. Offrez deux tasses de lait de vache homogénéisé (3,25 % M.G.) chaque jour dans un verre sans couvercle. Plus de trois tasses peut diminuer l’appétit de votre enfant pour d’autres aliments nutritifs. À 24 mois, vous pouvez changer au lait écrémé, 1 % et 2 %.
  • Entre les repas, offrez-lui de l’eau dans un verre sans couvercle pour étancher sa soif.
  • Votre bébé n’a pas besoin de jus ou de boissons sucrées. Si vous lui en donnez, offrez-lui en même temps qu’un repas ou une collation, un jus de fruit pur à 100 % dans un verre sans couvercle (par opposition à un biberon ou un verre à bec). Donnez au plus entre 125 à 175 ml (4-6 oz) par jour.

Diminuez le risque d’étouffement de votre enfant

Assurez-vous de toujours surveiller les jeunes enfants qui commencent à manger des solides puisqu’ils courent de plus grands risques de s’étouffer. Vous pouvez diminuer le risque de s’étouffer en évitant de leur donner des aliments solides qui sont durs, petits et ronds, ou lisses et collants. Cliquez ici pour consulter un article de Saine alimentation Ontario qui présente un supplément d’information pour diminuer les risques d’étouffement pour votre enfant.

Prévenez l’empoisonnement alimentaire

Les enfants de 5 ans et moins ne peuvent pas combattre les infections aussi bien que les adultes. Ils courent de plus grands risques d’empoisonnement alimentaire et de complications pour la santé. Pour diminuer les risques de maladie pour vos enfants, lavez-vous les mains et celles de votre enfant à l’eau savonneuse tiède pendant au moins 20 secondes avant de préparer les aliments ou de vous asseoir pour manger.

Assurez-vous également de cuire la viande, la volaille, les œufs, le poisson et les fruits de mer aux températures sécuritaires de cuisson interne et lavez les fruits et légumes frais avant de les manger. Conserver les aliments froids au froid (moins de 4°C) et les aliments chauds au chaud (au-dessus de 60°C) permettra aussi de ralentir la croissance de bactéries.

Pour en savoir plus sur les moyens de prévenir les empoisonnements ou intoxications alimentaires consultez le site Web de Santé Canada.

Quels poissons sont sûrs pour mon enfant?

Le poisson est une bonne source de fer que votre enfant peut consommer en toute sécurité. Vous pouvez lui offrir du poisson chaque semaine jusqu’à concurrence de 2 portions par semaine dès l’âge de 24 mois. Choisissez les poissons qui ont une moins forte teneur en mercure, comme le saumon, la truite, l’aiglefin, la sole, le tilapia et l’omble.

Eastern Ontatio Health Unit / Bureau de santé de l'Ontario