Le Fentanyl


Le fentanyl est une substance artificielle extrêmement toxique et dangereuse qui existe sous deux formes : le médicament d’ordonnance et la drogue de rue trafiquée non prescrite (illicite).

Le fentanyl d’ordonnance

Le fentanyl d’ordonnance est un opioïde. Les opioïdes sont utilisés pour traiter la douleur intense aiguë ou chronique. Ce sont des médicaments dépresseurs. Cela signifie qu’ils peuvent être dangereux lorsqu’ils ne sont pas utilisés tels que prescrits par un professionnel de la santé car ils font ralentir la partie du cerveau qui contrôle la respiration. Le fentanyl d’ordonnance est disponible sous forme de timbre ou liquide. Il est fabriqué selon des normes strictes dans un environnement contrôlé. Il est à peu près 100 fois plus toxique que la morphine, et dangereux s’il n’est pas utilisé tel que prescrit ou s’il sert à des fins autres que l’usage prescrit.

Ainsi, assurez-vous que le fentanyl d’ordonnance que vous avez chez vous est conservé hors de la portée des enfants pour éviter les empoisonnements accidentels. Si vos enfants sont plus vieux, surveillez les médicaments d’ordonnance dans votre armoire à pharmacie parce qu’ils pourraient les prendre pour se droguer. Et si vous avez du fentanyl d’ordonnance expiré que vous n’avez pas utilisé et que vous ne voulez plus, il vaut mieux, pour assurer la sécurité de votre famille et vos animaux de compagnie, les retourner à la pharmacie. Si vous vivez dans la région de Cornwall, vous pouvez aussi déposer vos médicaments non utilisés dans l’une de trois boîtes de collecte Médi Dépôt situées dans différents endroits dans la ville.

Le fentanyl trafiqué non prescrit (illicite)

Le fentanyl trafiqué est la version non prescrite du médicament. Cette drogue de la rue qui est extrêmement dangereuse, est disponible sous de nombreuses formes comme par exemple, une simple poudre ou en comprimé, ou encore elle est cachée dans d’autres drogues de la rue comme la cocaïne, la méthamphétamine en cristaux (crystal meth), ou l’héroïne. Le fentanyl trafiqué peut aussi être vendu dans la rue sous une forme différente d’un médicament analgésique contrefait comme l’oxycontin ou le percocet. En fait, vous ne savez jamais vraiment ce que vous recevez quand vous achetez des drogues de la rue.

Le fentanyl trafiqué a causé des centaines de décès d’un bout à l’autre du Canada. La poudre est la forme la plus pure de cette drogue. Il n’en faut qu’une infime quantité, soit l’équivalent de deux grains de sel, pour faire mourir quelqu’un. Les risques de faire une overdose de fentanyl trafiqué sont donc extrêmement élevés.

Plusieurs raisons expliquent pourquoi le fentanyl trafiqué est si dangereux. Contrairement au fentanyl d’ordonnance, la version trafiquée est préparée dans des laboratoires clandestins où très peu de contrôles sont exercés sur la qualité de la drogue fabriquée. De plus, il existe présentement beaucoup de types différents de fentanyl trafiqué, chacun ayant un niveau de toxicité différent. Un de ces types, une drogue appelée carfentanil, peut être jusqu’à 10 000 fois plus toxique que la morphine.

Le fentanyl trafiqué est connu sous les noms suivants :

  • Faded 80’s
  • Greenies
  • Green Monsters
  • Fake Oxy’s
  • Green Beanies
  • Poudre de fentanyl

En quoi consiste la trousse de naloxone pour la prévention d’overdose d’opioïdes?

La naloxone est la drogue utilisée pour arrêter une overdose de fentanyl ou d’autres opioïdes. Le médicament est fourni dans une trousse qui contient les éléments suivants :

  • des gants sans latex
  • un masque de réanimation
  • la monographie du produit
  • deux doses de naloxone en vaporisation nasale
  • une carte de certification du détenteur

La trousse de naloxone peut être utilisée pour faire cesser une overdose et donner le temps à la victime de se rendre à l`hôpital pour recevoir un traitement médical qui lui sauve la vie. Avec les compressions thoraciques, la naloxone peut ranimer quelqu’un qui a fait une overdose d’opioïdes comme le fentanyl, l’héroïne, la morphine, ou l’opium. Si vous avez une trousse de naloxone, vous devriez toujours la garder avec vous, surtout si vous comptez utiliser des opioïdes ou d’autres substances. La naloxone devrait être conservée à la température de la pièce dans un endroit sombre. La garder dans son contenant original permettra de mieux la conserver.

Les trousses de naloxone sont disponibles dans certaines pharmacies locales ainsi qu’au Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO). Pour connaître la pharmacie la plus près qui dispense la naloxone, consultez www.ontario.ca/fr/page/obtenez-une-trousse-de-naloxone-gratuite. Si vous êtes un usager d’opioïdes ou un ami ou membre de la famille d’un usager, vous pouvez passer au BSEO prendre une trousse. Vous n’avez qu’à la demander à la réception et un membre du personnel vous offrira la formation requise pour savoir l’utiliser. La trousse est disponible sans frais.


Les signes d’une overdose d’opioïdes

Le fentanyl est un opioïde, c’est-à-dire que son effet ralentit la partie du cerveau qui contrôle la respiration. Une overdose d’opioïdes peut entraîner la mort puisque la respiration cesse. Les personnes qui font une overdose d’analgésiques à base d’opioïdes comme le fentanyl afficheront un des signes suivants ou plus :

  • Elles sont somnolentes, ne s’éveillent pas facilement ou n’ont aucune réaction
  • Leur respiration est très lente ou absente
  • Leurs lèvres et leurs ongles sont bleus
  • Leur peau est froide et moite
  • Leur corps est mou
  • Elles ronflent ou gargouillent
  • Elles peuvent vomir

Ce que vous pouvez faire pour aider une personne qui fait une overdose d’opioïdes

Si vous croyez que quelqu’un fait une overdose d’opioïdes, vous pouvez aider à lui sauver la vie en prenant les mesures suivantes :

  • Secouez la personne et criez (tentez de la stimuler pour qu’elle s’éveille)
  • Si elle ne se réveille pas, appelez immédiatement le 9-1-1
  • Faites des compressions thoraciques jusqu’à ce que les secours arrivent
  • Utilisez une trousse de naloxone pour la prévention d’overdose aux opioïdes
  • Placez la personne en position de récupération (voyez comment faire ci-dessous)

Puisque la naloxone renverse les effets des opioïdes, la personne qui reçoit le médicament ressentira les effets d’un sevrage d’opioïdes et pourrait afficher les symptômes suivants :

  • Nervosité
  • Agitation
  • Douleurs musculaires
  • Diarrhée
  • Nausée et douleur abdominale

Les symptômes de sevrage durent habituellement environ une semaine et peuvent inclure l’anxiété, l’insomnie et l’envie de prendre de la drogue.

Est-ce que je peux blesser quelqu’un en lui administrant de la naloxone?

La naloxone est un médicament très sécuritaire. Les effets secondaires graves sont rares. Si la personne ne respire plus et que vous soupçonnez une overdose d’opioïdes, vous pouvez administrer la naloxone en toute sécurité. L’administration de naloxone à quelqu’un qui ne souffre pas d’une overdose d’opioïdes N’est PAS DANGEREUX pour sa santé. La naloxone n’aura simplement aucun effet.

Pour placer une victime d’overdose en position de récupération

Étape 1 : Placez le bras de la personne le plus près de vous à un angle de 90 degrés et sous sa tête comme oreiller. Croisez l’autre bras sur sa poitrine et soulevez le genou le plus loin à un angle de presque 90 degrés.

Étape 2 : Prenez le bras et la jambe les plus loin et ramenez-les vers vous (la personne devrait se rouler vers vous).

Étape 3 : Placez la personne dans une position confortable qui lui soutient la tête. Demeurez avec elle jusqu’à l’arrivée des secours.


Stratégie de réduction des méfaits du BSEO

Le programme de distribution des trousses de naloxone n’est qu’un élément de la stratégie de réduction des méfaits du BSEO, dans le cadre de laquelle les usagers de drogues reçoivent du matériel pour réduire le danger pour eux, de l’équipement d’injection sécuritaire, des renseignements et le soutien dont ils ont besoin pour réduire les risques associés avec la consommation de drogues.

Le matériel disponible pour diminuer le risque d’infections transmises par le sang comme l’hépatite C et le VIH inclue notamment :

  • aiguilles
  • tourniquets
  • eau stérile
  • vitamine C (acidifiants)
  • cuiseurs
  • tampons d’alcool
  • pipes à crack (tubes de verre)
  • tamis de pipe
  • embouts buccaux

Pour de plus amples renseignements sur le programme de distribution des trousses de naloxone et les programmes de réduction des méfaits du BSEO, appelez au 613-933-1375 ou 1 800 267-7120.


Eastern Ontatio Health Unit / Bureau de santé de l'Ontario