Nouvelles


Prenez note de la présence des tiques dans l'Est ontarien

2017-07-13

Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) avise les résidents que les tiques à pattes noires, qui peuvent transmettre la maladie de Lyme aux humains, sont repérées dans un nombre croissant d’endroits dans Cornwall et les cinq comtés de l’Est.

Sur le territoire du BSEO, au moins 20 % des tiques à pattes noires sont porteuses de la bactérie qui cause la maladie de Lyme. C’est pourquoi la maladie est maintenant considérée endémique (ou solidement établie) dans la région de Cornwall et des cinq comtés de l’Est. Cependant, toutes les tiques dans la région ne sont pas des tiques à pattes noires.

La maladie de Lyme est une maladie grave qui peut causer les symptômes suivants habituellement dans les trois à 30 jours suivant une morsure de tique :

  • fièvre
  • mal de tête
  • douleurs musculaires et articulaires
  • spasmes
  • engourdissement ou picotement
  • paralysie faciale
  • fatigue
  • enflure des glandes
  • éruption cutanée qui s’agrandit (cependant, bien des gens n’ont pas ou ne voient pas d’éruption)

Le risque de transmission de la maladie de Lyme d’une tique à un humain est très faible si celle-ci reste agrippée pendant moins de 24 heures. Le risque de développer la maladie de Lyme augmente si la tique infectée est attachée pendant plus de 24 heures. « Il est important de contacter votre fournisseur de soins de santé si vous croyez qu’une tique était agrippée à vous pendant plus de 24 heures ou si vous développez des symptômes semblables à la grippe ou une éruption cutanée qui s’agrandit dans les semaines qui suivent une morsure de tique », déclare Dr Paul Roumeliotis, Médecin hygiéniste du BSEO. « Si l’infection qui cause la maladie de Lyme n’est pas dépistée et traitée, elle peut durer pendant des mois ou des années et causer de graves problèmes de santé pouvant affecter le cœur, le système nerveux ou les joints. » La plupart des cas de la maladie de Lyme sont facilement traités avec des antibiotiques.

Les tiques sont plus actives pendant les mois d’été, mais elles se trouvent à tout moment de l’année quand les températures sont au-dessus du point de congélation, habituellement dans les boisés, les herbes hautes et les buissons. Pour en savoir plus sur la présence des tiques dans les cinq comtés de l’Est et en Ontario, consultez la carte des zones jugées à risque pour la maladie de Lyme à www.eohu.ca/lyme.

Vous pouvez prendre des mesures pour diminuer la présence de tiques autour de chez vous et de les empêcher de s’agripper à vous, aux membres de votre famille ou à vos animaux de compagnie. Consultez www.eohu.ca/lyme pour découvrir comment vous protéger ainsi que vos proches, contre les tiques et la maladie de Lyme.


Eastern Ontatio Health Unit / Bureau de santé de l'Ontario