Nouvelles


Des moustiques porteurs du virus du Nil occidental sont détectés dans notre région

2018-08-10

La présence du virus du Nil occidental a été détectée dans des populations de moustiques de notre région. Par contre, aucun cas humain n’a été signalé dans notre région.

« Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario fait de la surveillance active du virus du Nil occidental parmi les moustiques », explique Dr Paul Roumeliotis, Médecin hygiéniste. « Cette découverte récente démontre que le virus du Nil demeure une préoccupation dans notre région. Il est donc important que les résidents soient avertis et qu’ils prennent les précautions nécessaires contre le virus pour leur propre protection et celle de leur famille. »

Le virus du Nil occidental est transmis aux humains par la piqûre d'un maringouin infecté. Pour la majorité des gens, le risque de maladie du virus du Nil occidental est faible. Par contre, le virus peut causer de graves maladies chez d’autres.

Pour se protéger à l’extérieur, le BSEO recommande de :

  • Porter des souliers et des bas, des pantalons longs et des chemises à manches longues si vous êtes dehors pendant de longues périodes ou lorsque les moustiques sont très actifs du crépuscule au lever du jour
  • Porter des vêtements de couleur pâle, tissés serrés
  • Porter un blouson ou un chapeau moustiquaire
  • Considérer l’utilisation d’un chasse-moustique selon les directives
  • Utiliser une moustiquaire ou une structure munie de moustiquaires pour dormir dehors

Pour contrôler la population de moustiques, on vous encourage à :

  • Nettoyer et vider les contenants d’eau stagnante à l’extérieur – vieux pneus, brouettes, barils, etc.
  • Changer l’eau des bains d’oiseaux au moins une fois par semaine
  • Vérifier la piscine et s’assurer que la pompe fait circuler l’eau
  • Renverser les pataugeuses lorsqu'elles ne sont pas utilisées
  • Vérifier et nettoyer les gouttières et les drains pour éliminer toute obstruction
  • S’assurer que les fossés de drainage sont dégagés
  • Vérifier la présence d’eau stagnante sur les toits plats
  • Effectuer l’entretien de la cour et la pelouse régulièrement : recueillir et composter les feuilles ou l’herbe de tonte, etc., qui peuvent servir de source alimentaire aux larves de moustique
  • Retourner souvent le composte et remplir les zones de dépression dans la pelouse
  • Tailler les buissons denses où les moustiques se reposent

Pour de plus amples renseignements, visitez le site Web du Bureau de santé de l’est de l’Ontario au www.BSEO.ca et cliquez sur la section Mon environnement. Vous pouvez également appeler au 613-933-1375 ou au 1 800 267-7120. Suivez-nous sur Facebook, Twitter, YouTube et Instagram.


Eastern Ontatio Health Unit / Bureau de santé de l'Ontario