Recommandation pour le dépistage de la tuberculose (TB) dans les foyers de soins de longue durée et maisons de retraite

En vertu de la Loi de 2010 sur les maisons de retraite et la Loi de 2021 sur le redressement des soins de longue durée, tous les nouveaux résidents doivent subir un dépistage de la tuberculose dans les 14 jours suivant leur admission à moins que le résident en ait déjà reçu un dans les 90 jours précédant son admission et que les résultats documentés du dépistage soient disponibles à l’administration de la résidence.

Recommandations pour les résidents de 65 ans et plus :

La 8e édition des Normes canadiennes pour la lutte antituberculeuse (NCLA 2022) recommande que les résidents des établissements de soins de longue durée ou des maisons de retraite se soumettent à ce qui suit :

  • Une évaluation de la probabilité d’une tuberculose respiratoire faite avant ou au moment de l’admission dans un établissement de soins de longue durée ou maison de retraite.
  • Un dépistage des symptômes fait pour éliminer la présence d’une TB active, de préférence avant ainsi qu’au moment de l’admission dans un établissement de soins de longue durée ou maison de retraite.
  • Une radiographie pulmonaire de référence, postéro antérieure et de profil advenant qu’un résident soit symptomatique. Celui-ci devrait être référé à une évaluation médicale au besoin.
  • Un test cutané à la tuberculine de routine au moment de (ou avant) l’admission et des tests cutanés à la tuberculine périodiques (chaque année par exemple) ne sont pas recommandés pour les résidents.
  • Dans le cas d’un résident exposé à la TB respiratoire, un test individualisé administré au besoin dans le cadre du retraçage des contacts.

Recommandations pour les transferts des résidents de foyers de soins de longue durée/maison de retraite :

Avant le transfert d’un autre établissement, il est recommandé qu’un médecin ou un infirmier praticien procède à une évaluation médicale et un examen des symptômes pour écarter la possibilité d’une TB pulmonaire active. De plus, il faudrait effectuer à l’admission, une étude des dépistages de TB faits par le passé et documentés au dossier, ou un examen des radiographies plus récentes. En présence d’indications possibles d’une TB active, un rayon-x des poumons, un échantillonnage d’expectorations et toutes autres mesures d’enquête requises devraient être pris pour confirmer l’absence d’une infection de TB pulmonaire active avant de donner suite au transfert.

Recommandations pour le personnel et les bénévoles

Le personnel et les bénévoles dans les foyers de soins de longue durée et des maisons de retraite subissent un dépistage de la tuberculose de base incluant :

  • Une évaluation individuelle qui identifie les risques de tuberculose, y compris la résidence temporaire ou permanente dans un pays à forte incidence, une tuberculose antérieure, une immunosuppression actuelle ou prévue, ou un contact étroit avec une personne infectée d’une tuberculose contagieuse depuis le dernier test de Mantoux (TCT).  
  • Une évaluation des symptômes à l'aide du formulaire de Dépistage de la tuberculose active (TB) pour le personnel et les bénévoles des foyers de soins de longue durée et des maisons de retraite.
  • Un TCT pour les personnes sans antécédents documentés de tuberculose ou d'infection tuberculeuse latente. Le TCT est le test de diagnostic privilégié pour les tests préalables à l'embauche et les dépistages périodiques (le cas échéant) pour détecter une infection tuberculeuse latente chez les travailleurs de la santé.

Déclaration des cas de tuberculose :

Conformément à la Loi sur la protection et la promotion de la santé, L.R.O. 1990, chap. H.7., les diagnostics d’une infection de TB (ITBL) et les cas d’infection de TB active soupçonnés ou confirmés doivent être déclarés aux autorités de santé publique. Pour déclarer la maladie ou une infection de TB, veuillez appeler le Bureau de santé de l’est de l’Ontario au 613 933-1375 ou 1 800 267-7120, et demandez à vous adresser à l’équipe des maladies infectieuses.